6èmes Journées  rouennaises MNSN" :
Modélisation Mathématique et Simulation Numérique pour
le traitement d'image, l'énergie, le développement durable et la morphodynamique côtière.


Avec le soutien de :

FR CNRS 3335
Normandie Mathématique
Projet DSG2 INSA Rouen
LMI - MNSN (2021/22)
Rectorat-Académie de Normandie

 


Organisation :

       

C. Gout (LMI), C. Lothodé (LMRS), N. Rouxelin (LMI)
et merci à Charlotte Laulier (Normandie Université)


 

  • Date : Jeudi 17 novembre, à partir de 14h
  • Salle : Ancienne salle du conseil MAGELLAN (1e etage, au dessus du hall d'entrée), INSA Rouen
  • Programme :
     
    - 14h : Accueil
     
    - 14h15 - 14h45 : Anne-Sophie Macé (Institut Curie, Paris)  
    Titre : Analyse d'images sur une plateforme de microscopie
    RésuméIl s'agira dans cette présentation de parler du rôle d’une plateforme, plus particulièrement de microscopie, dans un institut de recherche. L'accent sera mis sur les aspects traités en image processing, le rôle d'un ingénieur-chercheur sur une telle plateforme. En microscopie, les données acquises sont multidimensionnelles (elles peuvent atteindre jusqu’à 5 dimensions : espace en 3 dimensions, plusieurs couleurs, plusieurs points de temps); les outils mathématiques et modélisations nécessaires et adaptés au traitement de ces images seront exposés.

    Anne-Sophie Macé (Institut Curie, Paris)
     
     
    - 14h45 - 15h15 : Patrick Bousquet-Melou, Marie-Sophie Cabot et Benoît Gaston (CRIANN)
    Titre : Traitement d'images, sciences de l'énergie et océanographie côtière : Soutien du CRIANN aux méthodes HPC et IA de la recherche normande.
     Résumé : Une introduction est faite du centre de calcul HPC du CRIANN, ses programmes de soutien aux PME, ses installations HPC et son projet de calcul vectoriel. Ensuite, un focus est fait sur un échantillon de recherches en traitement d'images (méthodes déterministes ou d'intelligence artificielle), en matériaux à changement de phase et en océanographie côtière effectuées par les laboratoires normands avec les installations de calcul haute performance du CRIANN. Les frameworks d'IA ou les codes de calcul sont installés et/ou portés sur des architectures standard (CPU) ou de type accélérateur (GPU, moteurs vectoriels) avec l'aide des ingénieurs du CRIANN.

    Patrick Bousquet-Melou et Benoît Gaston (CRIANN)
     
    - 15h15 - 15h45 : Pause café [& Posters sous réserve]
     
    - 15h45 - 16h15 : Gregory Pinon (Université Le Havre) 
    Titre : Développement de modèles numériques lagrangiens pour la simulation du comportement de turbine
     (travaux issus de la thèse de Camille Choma Bex)
    Résumé : "Dans le contexte actuel de diversification du panel d'énergies renouvelables, les hydroliennes sont sur la voie pour occuper une niche importante, et la simulation numérique est un outil essentiel pour leur étude. Le code de simulation DOROTHY développé en collaboration entre l'IFREMER et le LOMC utilise la méthode Vortex particulaire, qui offre un bon compromis entre réalisme physique et temps de simulation. Des développements supplémentaires sont nécessaires pour faire de ce logiciel un outil complet capable de simuler des configurations réalistes. Tout d'abord, une révision en profondeur du calcul d'efforts a été entreprise, comprenant un nouveau formalisme pour la représentation jusqu'ici simplifiée et à présent fidèlement détaillée des pales de la turbine. Cette contribution inclut la justification mathématique, l'étude, et la validation préliminaire de méthodes intégrales supplémentaires pour la prise en compte du corps de l'hydrolienne. Par ailleurs, l'importance de l'impact de la turbulence ambiante sur l'interaction de sillages et la production de puissance au sein d'une ferme d'hydroliennes ne peut être ignorée. Cet élément est introduit avec l'utilisation d'une méthode synthétique de la turbulence, adaptée pour une prise en compte Lagrangienne. Tous les éléments de cette méthode ainsi qu'une alternative prometteuse sont examinés soigneusement, aboutissant à la démonstration de ses capacités à simuler l'écoulement et prédire des effets indésirables au travers d'une configuration de ferme pilote hydrolienne de quatre machines."

    Gregory Pinon (LOMC, Le Havre) et Nathan Rouxelin (chairman)
     
    - 16h15 - 16h45 : Geoffrey Beck (INRIA Rennes)
    TitreTime domain waves-floating structure interactions in Boussinesq regime  
     
    Résumé : In the context of nearshore wave energy facilities, we have tackled, with David Lannes and Lisl Weynans, the interaction of waves with a floating structure immersed in a 2D fluid. Some difficulties come from the presence of several surfaces: the surface of the sea and the contact surface between the structure and the fluid. The horizontal plane is decomposed into two regions: the exterior region where the surface of the fluid is in contact with the air, and the interior region where it is in contact with the bottom of the object. In the exterior region, we have the standard wave equations, where the surface is free but the pressure is constrained (equal to the atmospheric pressure). In the interior region, the opposite happens: the pressure is free but the surface is constrained, which changes the structure of the equations. Finally, coupling conditions between both regions are needed. We show how to implement this program in the case where the waves are described by the nonlinear dispersive Boussinesq equations.

    Geoffrey Beck (INRIA Rennes)
     - Présentation Labex AMIES - C. Gout
     
  • Location: Rouen INSA

 


Christian Gout - Novembre 2022